1980 à 1989 !

BIENVENUE SUR 1980.FR – LES ANNÉES VINTAGE

FILMS – ANGLAIS : 80/85

FIREFOX – L’ARME ABSOLUE (1982)

Synopsis

Mitchell Gant, un pilote d’avion de chasse maintenant à la retraite, est sollicité pour exécuter une mission périlleuse : s’introduire en Union soviétique afin de dérober un prototype ultra confidentiel d’avion expérimental, réputé furtif et pouvant être commandé par la seule pensée, le Firefox.

Pour réussir sa mission, il devra affronter le colonel Yuri Voskov, pilote d’essais attitré du Firefox ainsi que les vieux démons qui le hantent depuis la guerre du Viêt Nam.

WAR GAMES (1983)

Synopsis

En pleine guerre froide, un hacker adolescent attaque sans le savoir le système informatique militaireaméricain : le NORAD. Ce système est géré par une intelligence artificielle appelée PROG (pour Plan de riposte opérationnel de guerre)2 en version française et manque de déclencher, en faisant passer le niveau de sécurité américain à DEFCON 1, une guerre thermonucléaire globale contre le bloc de l’Est.

L’ASCENSEUR (DI LIFT 1983) : Film néerlandais réalisé par Dick Maas

Synopsis

Des accidents graves se produisent suite au dysfonctionnement de l’ascenseur d’un immeuble résidentiel. Un réparateur est appelé à la rescousse.

 

SOUNDTRACK 

UN FAUTEUIL POUR DEUX – TRADING PLACE – 1983

Synopsis

Louis Winthorpe III est un jeune directeur chargé des investissements chez Duke & Duke, une puissante banque de Philadelphie. Billy Ray Valentine est un Noir combinard, mais fauché. À leur insu, tous deux vont faire l’objet d’un pari insensé de la part des patrons de Louis, les frères Mortimer et Randolph Duke, deux personnages arrogants. Ces derniers ont en effet des vues divergentes sur le rôle de l’acquis et de l’inné : Mortimer affirme que certaines personnes sont capables de réussir dans toutes les situations qui s’offrent à eux tandis que d’autres échoueront systématiquement ; Randolph croit pour sa part qu’un gagnant peut déchoir si son environnement ne lui est plus favorable et que celui qui a échoué pourrait réussir dans d’autres conditions. Pour se mettre d’accord, ils conviennent de réaliser une expérience grandeur nature, le vainqueur remportant leur « montant habituel ».

Ils s’arrangent pour discréditer Louis lors d’une réunion en le faisant passer publiquement pour un voleur, ce qui conduit à son arrestation, son licenciement et au gel de son compte en banque. Ils envoient également leur associé Beeks payer Ophelia, une prostituée, pour qu’elle embrasse Louis en public lorsque Penelope, la fiancée de Louis, vient le trouver au commissariat. En même temps, ils embauchent Valentine et lui offrent la place de Louis ainsi que l’appartement, propriété des Dukes, qu’il occupait.

Les premiers jours, la thèse défendue par Randolph prévaut largement : largué par sa fiancée, rejeté par ses amis et sans ressources, Louis sombre rapidement dans la pauvreté. Il sera recueilli par Ophelia, prise de remords, qui lui avouera qu’elle a été payée par les Dukes et accepte de l’aider à regagner sa place dans la société. De son côté, Valentine use de sa sagesse populaire pour prédire avec justesse l’évolution du prix de certains actifs, ce qui lui vaut quelques beaux succès sur le marché des contrats à terme.

Louis tente par tous les moyens de regagner son rang et de discréditer Valentine. Lors de la fête de Noël, Louis forcera l’entrée et tentera de dissimuler de la drogue dans le bureau de Valentine pour le faire accuser. Il est très rapidement maîtrisé et, humilié, doit quitter les lieux.

Les Dukes doivent constater que Randolph a gagné le pari. Mortimer lui remet donc la somme convenue : un dollar. Ils conviennent également, maintenant que l’expérience a été réalisée, que Valentine sera licencié prochainement. Ils ne savent pas que Valentine, qui se cachait dans les toilettes pour y fumer un joint, a surpris leur conversation et, dégoûté d’avoir été un simple pion dans l’histoire, décide de s’en aller et rejoint Louis et Ophelia pour leur expliquer toute la situation.

Ayant renoncé à tuer les Dukes, ce qui leur vaudrait à coup sûr la prison, Louis et Valentine, devenus à présent amis, conviennent que la pire situation pouvant arriver à de riches financiers serait d’être ruinés.

Ils apprennent que Beeks, l’associé des Dukes, doit leur fournir un rapport confidentiel du Ministère de l’Agriculture concernant la production d’oranges, et ceci afin de disposer d’information d’initié sur le marché du jus d’orange concentré.

Ils parviennent à dérober le rapport à Beeks en assommant celui-ci à bord du train qu’il devait emprunter et fournissent aux Dukes un rapport falsifié, dévoilant des conclusions opposées sur les prédictions de récolte. En effet, la récolte a été bonne, mais leur rapport fait croire que celle-ci a été mauvaise, ce qui fera dans ce cas monter le prix des oranges et augmentera la demande vers les alternatives sous forme de concentré.

La scène finale se déroule dans le World Trade Center, où l’agent des Dukes, convaincu que le prix du jus d’orange concentré va fortement monter, achète de nombreux contrats à terme, espérant les revendre plus tard dans la séance avec un important profit. Son comportement est rapidement identifié et les autres investisseurs commencent à acheter également, ce qui tire rapidement le prix à la hausse. À ce moment, Louis et Valentine, n’ayant acheté aucun contrat à terme, s’affichent comme vendeurs (sur le principe de la vente à découvert) et vendent de nombreux contrats, puisqu’à ce moment, la majorité des agents souhaite acheter. C’est alors que les traders s’interrompent pour écouter la divulgation du rapport du Ministère de l’Agriculture à la télévision. Celui-ci annonce une bonne récolte, qui n’aura pas d’incidence sur le prix des oranges. De la sorte, le prix du jus d’orange concentré s’effondre. L’agent des Dukes est pris de court, puisqu’il doit se défaire au plus vite de tous les contrats à terme achetés plus tôt, en concurrence avec les nombreux autres investisseurs présents, dans la même situation. Louis et Valentine ramènent aisément leurs positions à zéro en achetant les contrats beaucoup moins cher que ce qu’ils ont vendu quelques instants plus tôt.

La séance boursière s’achève sur un prix au plus bas pour le jus d’orange concentré : Louis et Valentine sont riches tandis que les Dukes ont subi une perte de 394 millions de dollars, un montant qu’il leur est impossible de régler immédiatement, tel que le prévoit le règlement de la Bourse. Leurs biens seront dès lors immédiatement saisis et leurs avoirs gelés. Louis et Valentine iront même jusqu’à narguer les Dukes en annonçant qu’ils ont parié… un dollar sur le fait qu’ils parviendraient à les ruiner. Face à la banqueroute, Mortimer se rebelle contre les autorités boursières tandis que son frère Randolph subit une attaque cardiaque.

SCÈNE FUNK – SYLVESTER – DO YOU WANNA FUNK  

TERMINATOR (1984)

Synopsis

En 2029, une guerre apocalyptique oppose ce qui reste de l’humanité, décimé par un holocauste nucléaire, aux machines douées d’intelligence artificielle. Deux êtres de cette époque sont envoyés dans le passé, en 1984 à Los Angeles. L’un est un robot Terminator, un assassin cybernétique programmé pour tuer une certaine Sarah Connor : l’autre est Kyle Reese, un résistant humain envoyé par John Connor (le fils que Sarah doit mettre au monde dans un futur proche) afin de protéger sa mère.
Non sans difficultés, ces deux protagonistes parviennent chacun de leur côté à retrouver Sarah, ce qui les mène tous les deux à une discothèque de Los Angeles, le Tech Noir. Sarah, alors en virée en ville un vendredi soir, est venue s’y réfugier, se sentant menacée et appelle la police. Peu après, le Terminator arrive sur les lieux et tente de tuer Sarah. Il se heurte alors à Reese, qui parvient in extremis à la sauver. À la suite d’une fusillade intense, Reese parvient à blesser le Terminator, l’immobilisant pour quelques instants. Il en profite pour s’enfuir au dehors avec Sarah.

Après une course-poursuite haletante avec le Terminator, Kyle et Sarah s’enfuient en voiture et se mettent à l’abri dans un parking souterrain. C’est alors que Reese lui explique que, dans le futur d’où il vient, un système informatiquedoté d’une d’intelligence artificielle (« le réseau des ordinateurs de défense ») fait la guerre à l’humanité, visant àéradiquer la race humaine, afin d’assurer la suprématie des machines (« …pour montrer leur science, une nouvelle forme d’Intelligence, qui ne pouvait tolérer l’existence d’une décision humaine. Et notre sort a été scellé en une micro-seconde : extermination ! »). Il lui explique que le Terminator est une créature robotisée, un cyborg doté d’un« endosquelette de métal mu par des microprocesseurs », recouvert d’une couche de tissu charnel humain, et que son but est de la tuer.

Reese lui apprend également que John Connor, le fils que Sarah doit mettre au monde bientôt, ralliera dans le futur les survivants de la guerre nucléaire et dirigera la résistance contre les machines. Les troupes de Connor étant sur le point de triompher en 2029, les machines envoient dans le passé (1984) un Terminator afin de tuer sa mère, et ainsi empêcher la naissance de John Connor, « effaçant » de manière rétroactive son existence. Après quelques instants d’incertitude, où Sarah doute de la véracité des propos de Kyle, celle-ci accepte de le suivre.

Peu après, Kyle et Sarah sont à nouveau pris en chasse par le Terminator au volant d’une voiture de police volée. Nouvelle course-poursuite avec échanges de coups-de feu, qui se termine avec les deux voitures accidentées sur une portion d’autoroute. La police, arrivée sur les lieux, arrête Connor et Reese, le Terminator, touché par un tir de fusil à pompe, s’étant esquivé sans laisser de traces. Arrivés au commissariat, le lieutenant Traxler et le détective Vukovich prennent en charge Sarah, l’informant du meurtre de son amie Ginger et de son petit-ami Matt chez elle (tués par le Terminator quand Sarah était sortie en ville). Un psychologue, le docteur Silberman, écoute l’histoire futuriste de Kyle, et en conclut que ce dernier est fou. Restant dormir au commissariat pour la nuit, Sarah se réveille en sursaut du canapé ou elle s’était assoupie : le Terminator, ayant retrouvé sa trace, attaque le commissariat et massacre la trentaine de policiers qui s’y trouvent.

AFTER HOURS (1985)

Synopsis

Paul, jeune informaticien timide, est attablé dans un snack et lit Tropique du Cancer de Henry Miller. Une jeune femme, Marcy, vient le rejoindre. C’est une admiratrice du romancier. À la fin de la conversation elle lui laisse son numéro de téléphone.

C’est le début d’une soirée cauchemardesque.

Le taxi qui l’emmène à SoHo roule à tombeau ouvert, toutes glaces baissées. Le billet de vingt dollars qu’il a dans la main s’envole.

À pied il rejoint le domicile de Marcy. La propriétaire du loft, Kiki, le reçoit. C’est une artiste dont la spécialité est la confection de macarons en plâtre et de statues en papier mâché. En attendant le retour de Marcy elle demande à Paul d’achever une statue. Marcy, de retour, lui propose de fumer de l’herbe. Il voit sur la cuisse de Marcy une griffure. Ayant vu près du lit de Marcy un livre avec des photos de grands brulés et dans son sac une pommade il prend peur et s’échappe.

Il se retrouve dans la rue sous une pluie battante, rejoint une station de métro qu’il ne peut prendre n’ayant pas assez de monnaie les tarifs venant d’être augmentés.

Il avise un bar ouvert, le Terminus Bar, dont le patron, Tom, accepte de le dépanner mais il doit se rendre à son appartement pour voir si l’alarme est bien branchée. En sortant de l’appartement il est pris à partie par des locataires qui le prennent pour un cambrioleur. Il prouve sa bonne foi et se rend au loft où il découvre le corps de Marcy qui s’est suicidée aux barbituriques.

Julie, la serveuse du Bar, lui propose, en attendant le retour de Tom, de venir chez elle pour faire sécher ses vêtements. Elle remarque une coupure de presse, restée collée, relatant un crime. Dessinatrice à ses heures elle croque le portrait de Paul. Il tente de joindre Tom en se rendant à son appartement mais cette fois il est vraiment pris pour un voleur.

Plus tôt dans la soirée Kiki lui avait donné rendez-vous au Club Berlin. C’est une soirée iroquoise et il manque de se faire couper les cheveux.

Après avoir récupéré un billet de vingt dollars resté collé sur la statue en papier mâché, il hèle un taxi qui est le même que celui qui l’avait amené à l’aller. Le chauffeur lui prend le billet. En descendant du taxi la passagère le blesse avec la portière. Gail, vendeuse de glaces, le panse et va le ramener chez-lui à bord de sa camionnette.

Sur le parcours sont placardées des affichettes avec le portrait de Paul. C’est Julie qui les a collées. Courant vers le Club Berlin, il est sauvé par June, une artiste qui loge sous la boîte. Pour lui éviter qu’il ne soit pris par ses poursuivants, elle le couvre de papier mâché le transformant en statue. Celle-ci est enlevée,les voleurs ont un accident, la statue tombe de la camionnette au pied de la société qui emploie Paul.

Il est à l’heure pour débuter une nouvelle journée de travail.

D.A.R.Y.L. (1985) – Data Analyzing Robot Youth Lifeform 

Synopsis

D.A.R.Y.L (« Data Analyzing Robot Youth Lifeform », jeune forme de vie robotique d’analyse de donnéesou « Développement Adolescent Robotoïd Yttrium Lasérisé ») est un androïde ayant l’apparence d’un adolescent. Il s’échappe du centre scientifique où il a été conçu afin de trouver une famille pour vivre comme un vrai petit garçon. Mais le gouvernement n’entend pas voir un tel investissement disparaître sans réagir.

Il est Intelligent, Sympa, Aimé de TOUS, Pourquoi est-il Programmé pour Détruire ?

SOUNDTRACK – TEDDY PENDERGRASS – SOMEWHERE I BELONG 

RUNAWAY TRAIN (1985)

Synopsis

Manny, un prisonnier multirécidiviste, et Buck, une jeune tête brûlée, s’évadent d’une prison de haute sécurité perdue en Alaska. Après une marche éprouvante, ils parviennent à une gare ferroviaire et montent à bord d’un train dont le conducteur décède, foudroyé par une crise cardiaque, peu de temps après avoir mis en route les machines. Les freins lâchent, la vitesse du convoi augmente alors progressivement et irrémédiablement ; le poste central d’aiguillage est désemparé et tente par tous les moyens de parer à la course folle du train. Les deux fuyards sont condamnés à une mort affreuse mais ils ne le savent pas encore.

Publicités

Un commentaire sur “FILMS – ANGLAIS : 80/85

  1. anglais opérationnel
    mars 7, 2018

    Aw, this was an extremely nice post. Taking a few minutes and actual effort to generate a superb article…
    but what can I say… I procrastinate a whole lot and don’t manage to get nearly
    anything done.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :